Semantic Web talks in Innsbruck

I’ll present a paper co-written with Uldis Bojars, John Breslin and Stefan Decker – and with Dan Brickely’s valuable feedback – titled “Social Networks and Data Portability using Semantic Web technologies” on the 2nd Social Aspects on the Web workshop (SAW2008) next tuesday in Innsbruck. As you can guess, the talk will show how FOAF and SIOC can provide efficient and normalized ways to model social networks and user contributions on the Web and thus achieve (some of) the data portability goals. Uldis will also give a related talk on Friday at XTech in Dublin.

Some Semantic-Web related talks also occur in the main BIS conference, with some keynotes on this topic and various talks related to ontologies on monday afternoon, some of them also linking to Web 2.0 aspects as tagging and wikis. It should be interesting to see how the social semantic web (call it web n.0) is spread in organizations. I’ll also present here the use of a form-based Semantic Wiki in corporate environment. Think of it as “hidden semantics” or how to let people manage ontology instances and re-use it without any knowledge of RDF. BTW, the great talk by Denny Vrandečić about Semantic MediaWiki in the WWW2008 Dev-Track also showed how SMW could be used that way, with a nice example :-). Once again, I really enjoyed the experience of being there, meeting some of the people I knew only on the Web, listening to great talks (I especially liked Google’s keynote about cloud computing, querying and fuzzy-logic, Web 2.0 and learning , W3C SW track, Dev-track and SW panel, and of course the LDOW workshop) and presenting some of my works in front of such an audience.

Next steps, ESWC2008 and related workshops, IC, and of course, finish writing my PhD thesis… you were right Tom, it really takes a long time!

Weblogs sur le Web Sémantique

Je connaissais les blogs de Karl, Gautier et David qui traitent – plus ou moins fréquemment – de Web Sémantique. J’ai redécouvert récemment celui de Pascal et de Charles.

Il y en a sans doute d’autres, donc afin de recenser les blogs “francophones” (du moins leurs auteurs) traitant du Web Sémantique, j’ai ouvert une page sur le wiki websemantique.org.

Dites, un planet, ca vous branche ?

Notes ISWC2005: Posters & Demos

Quelques notes sur la session de ce soir avant une Guinness bien fraiche:

  • Oyster, application de gestion des ontologies en réseau P2P. On ne stocke pas directement l’ontologie mais des métadonnées sur celle-ci, de façon à pouvoir rechercher ensuite les ontologies d’un domaine particulier en fonction du titre, du concept, des namespaces utilisés …
  • Confoto, application Web 2.0 (pas d’AJAX cette fois, mais des Iframes) de gestion d’albums photo supportant des métadonnées RDF. Chaque utilisateur du système peut poser ses propres annotations et les partager ou non. On peut également selectionner des photos dans son “panier” pour ensuite exporter les métadonnées concernant uniquement le set de photos selectionné.
  • RDFGravity, application de modélisation graphique d’ontologies et de schémas, à la fois pour la partie conceptuelle mais également en ce qui concerne la base de connaissances. Produit des fichiers .rdf ou .owl, malheureusement les propriétés OWL comme la cardinalité ne sont pas supportées directement. Me semble plus intuitif que les nombreux plug-ins Protégé du même domaine.
  • openacademia.org, service Web permettant de transformer des données BibTeX en fil RSS. On peut alors syndiquer différents fils obtenus par cet intermédiaire, et utiliser FOAF pour obtenir de plus amples informations sur les auteurs (photo, URL …).
  • Ontoling, plug-in Protégé facilitant l’enrichissement linguistique des ontologies grâce à des services comme Wordnet.
  • The Personal Publication Reader, service Web qui extrait de différents sites des informations concernant les publications, les auteurs, les groupes de travail, etc pour les stockes en RDF. Les informations ne sont pas forcément extraites du même site mais sont ensuite recoupées pour proposer une interface de recherche et de navigation complète.

Exciting !

Sauvegarde automatique pour l’édition en ligne ?

Mon browser vient de planter. Rien de dramatique à priori, sauf que j’étais en train d’écrire quelques notes sur mon wiki. Et donc, forcément, c’est perdu …

Tout ça pour me demander si avec l’utilisation d’AJAX, qui permet des échanges client-serveur transparents, il ne serait pas possible de proposer un système (optionnel) de sauvegarde automatique en mode édition des blogs/wikis toutes les X minutes ?

Il faut que j’aille voir si des outils bureautiques en ligne proposent ce genre de fonctionnalités.

Wikis et tags

Je viens de découvrir via ce post que XWiki permet d’assigner des tags à chacune de ses pages. L’utilisation d’AJAX permet d’éditer les tags “à la volée” comme sur Gregarius, et l’affichage en tag cloud de visualiser rapidement les topics emmergents du site web.

Quelqu’un connait-il d’autres wikis, de préférence en PHP/MySQL, utilisant un système de tags ? J’ai pour l’instant identifié wikipass et il me semble que la partie wiki de Trac propose également cette fonction.

Même s’il est possible sur tout wiki de placer des mots clés en fin de page, et, via le système de rétroliens de retrouver toutes les pages se référant à ces mots-clés, je recherche ici des outils permettant de poser des tags séparement du contenu de la page.

Wikipédia et le Web Sémantique

2 articles intéressants parmi les proceedings de la conférence WikiMania’05:

  • Wikipedia and the Semantic Web – The Missing Links propose d’introduire des liens typés dans WikiPedia. Ainsi, il est possible d’établir des relations entre différentes pages web sous forme de triplets RDF (ex: <DouglasAdams> <estAuteurDe> <H2G2>), de façon à obtenir un ou plusieurs graphes des informations saisies dans WikiPedia. La description des connaissances ainsi obtenue permet alors à des agents logiciels d’appréhender le contenu de l’encyclopédie[1].
  • WikiOnt: An Ontology for Describing and Exchanging Wikipedia Articles quand à lui, définit une ontologie (i.e. une représentation formelles des connaissances et relations d’un domaine donné) des wikis, permettant à nouveau de représenter chaque page par un ensemble de triplets RDF. Cependant ici, la description s’attache plus à la page elle-même qu’a son contenu (titre, auteur, liens annexes …). L’ontologie ainsi décrite hérite de certaines propriétés de DublinCore ou SKOS, et permet d’avoir un format standard de définition des pages wiki, afin – entre autre – de faciliter les échanges entre différentes plate-formes logicielles.

Ces deux projets laissent donc entrevoir des perspectives intéressantes pour l’évolution de WikiPedia mais surtout des wikis en général, où il est vrai que, compte tenu de la nature même des outils, les informations sont parfois difficile à extraire parmis le flot de données présentes.

Edit 14/03/2006: Mise à jour des liens des articles

Notes

[1] Le Web Sémantique a pour objectif de rendre compréhensible le contenu du Web non plus seulement par les humains, mais également par les machines. RDF est un des langages de représentation de ressources préconisés par le W3C dans ce cadre.